Première case terminée à la ferme

Publié le 28 Mai 2014

La première des cases d'habitation est achevée, nous avions vu dans un précédent article comment les enfants ont confectionné les rouleaux de paille pour la toiture. Il manquait encore le bois pour faire la charpente, il doit être immergé pendant plusieurs semaines dans l'eau afin qu'il acquiert la dureté adéquate. Dés que celui-ci a été prêt et acheminé à la ferme, les travaux ont débuté. Voici les différentes étapes de la construction.

Les anciens du village sont venus pour mettre en place la base de la charpente, c'est à dire faire le cadre et fabriquer la pièce de bois qui trône au sommet. Pour la suite c'est François qui s'est chargé de placer toutes les traverses sur la structure de base.
Les anciens du village sont venus pour mettre en place la base de la charpente, c'est à dire faire le cadre et fabriquer la pièce de bois qui trône au sommet. Pour la suite c'est François qui s'est chargé de placer toutes les traverses sur la structure de base.
Les anciens du village sont venus pour mettre en place la base de la charpente, c'est à dire faire le cadre et fabriquer la pièce de bois qui trône au sommet. Pour la suite c'est François qui s'est chargé de placer toutes les traverses sur la structure de base.
Les anciens du village sont venus pour mettre en place la base de la charpente, c'est à dire faire le cadre et fabriquer la pièce de bois qui trône au sommet. Pour la suite c'est François qui s'est chargé de placer toutes les traverses sur la structure de base.
Les anciens du village sont venus pour mettre en place la base de la charpente, c'est à dire faire le cadre et fabriquer la pièce de bois qui trône au sommet. Pour la suite c'est François qui s'est chargé de placer toutes les traverses sur la structure de base.
Les anciens du village sont venus pour mettre en place la base de la charpente, c'est à dire faire le cadre et fabriquer la pièce de bois qui trône au sommet. Pour la suite c'est François qui s'est chargé de placer toutes les traverses sur la structure de base.
Les anciens du village sont venus pour mettre en place la base de la charpente, c'est à dire faire le cadre et fabriquer la pièce de bois qui trône au sommet. Pour la suite c'est François qui s'est chargé de placer toutes les traverses sur la structure de base.
Les anciens du village sont venus pour mettre en place la base de la charpente, c'est à dire faire le cadre et fabriquer la pièce de bois qui trône au sommet. Pour la suite c'est François qui s'est chargé de placer toutes les traverses sur la structure de base.
Les anciens du village sont venus pour mettre en place la base de la charpente, c'est à dire faire le cadre et fabriquer la pièce de bois qui trône au sommet. Pour la suite c'est François qui s'est chargé de placer toutes les traverses sur la structure de base.

Les anciens du village sont venus pour mettre en place la base de la charpente, c'est à dire faire le cadre et fabriquer la pièce de bois qui trône au sommet. Pour la suite c'est François qui s'est chargé de placer toutes les traverses sur la structure de base.

Ensuite une fois la charpente montée sur les murs François et Latyr ont déroulé les rouleaux de paille confectionnés par les enfants (voir l'article), il a fallu ensuite faire appel à un "technicien" pour confectionner le fétu de paille qui sera placé au sommet. Enfin la touche finale, le pneu à partir duquel sont tirés des fils de fer jusqu'à la base de la charpente, ce qui permet à la structure de tenir en place.
Ensuite une fois la charpente montée sur les murs François et Latyr ont déroulé les rouleaux de paille confectionnés par les enfants (voir l'article), il a fallu ensuite faire appel à un "technicien" pour confectionner le fétu de paille qui sera placé au sommet. Enfin la touche finale, le pneu à partir duquel sont tirés des fils de fer jusqu'à la base de la charpente, ce qui permet à la structure de tenir en place.
Ensuite une fois la charpente montée sur les murs François et Latyr ont déroulé les rouleaux de paille confectionnés par les enfants (voir l'article), il a fallu ensuite faire appel à un "technicien" pour confectionner le fétu de paille qui sera placé au sommet. Enfin la touche finale, le pneu à partir duquel sont tirés des fils de fer jusqu'à la base de la charpente, ce qui permet à la structure de tenir en place.
Ensuite une fois la charpente montée sur les murs François et Latyr ont déroulé les rouleaux de paille confectionnés par les enfants (voir l'article), il a fallu ensuite faire appel à un "technicien" pour confectionner le fétu de paille qui sera placé au sommet. Enfin la touche finale, le pneu à partir duquel sont tirés des fils de fer jusqu'à la base de la charpente, ce qui permet à la structure de tenir en place.
Ensuite une fois la charpente montée sur les murs François et Latyr ont déroulé les rouleaux de paille confectionnés par les enfants (voir l'article), il a fallu ensuite faire appel à un "technicien" pour confectionner le fétu de paille qui sera placé au sommet. Enfin la touche finale, le pneu à partir duquel sont tirés des fils de fer jusqu'à la base de la charpente, ce qui permet à la structure de tenir en place.
Ensuite une fois la charpente montée sur les murs François et Latyr ont déroulé les rouleaux de paille confectionnés par les enfants (voir l'article), il a fallu ensuite faire appel à un "technicien" pour confectionner le fétu de paille qui sera placé au sommet. Enfin la touche finale, le pneu à partir duquel sont tirés des fils de fer jusqu'à la base de la charpente, ce qui permet à la structure de tenir en place.
Ensuite une fois la charpente montée sur les murs François et Latyr ont déroulé les rouleaux de paille confectionnés par les enfants (voir l'article), il a fallu ensuite faire appel à un "technicien" pour confectionner le fétu de paille qui sera placé au sommet. Enfin la touche finale, le pneu à partir duquel sont tirés des fils de fer jusqu'à la base de la charpente, ce qui permet à la structure de tenir en place.
Ensuite une fois la charpente montée sur les murs François et Latyr ont déroulé les rouleaux de paille confectionnés par les enfants (voir l'article), il a fallu ensuite faire appel à un "technicien" pour confectionner le fétu de paille qui sera placé au sommet. Enfin la touche finale, le pneu à partir duquel sont tirés des fils de fer jusqu'à la base de la charpente, ce qui permet à la structure de tenir en place.
Ensuite une fois la charpente montée sur les murs François et Latyr ont déroulé les rouleaux de paille confectionnés par les enfants (voir l'article), il a fallu ensuite faire appel à un "technicien" pour confectionner le fétu de paille qui sera placé au sommet. Enfin la touche finale, le pneu à partir duquel sont tirés des fils de fer jusqu'à la base de la charpente, ce qui permet à la structure de tenir en place.
Ensuite une fois la charpente montée sur les murs François et Latyr ont déroulé les rouleaux de paille confectionnés par les enfants (voir l'article), il a fallu ensuite faire appel à un "technicien" pour confectionner le fétu de paille qui sera placé au sommet. Enfin la touche finale, le pneu à partir duquel sont tirés des fils de fer jusqu'à la base de la charpente, ce qui permet à la structure de tenir en place.
Ensuite une fois la charpente montée sur les murs François et Latyr ont déroulé les rouleaux de paille confectionnés par les enfants (voir l'article), il a fallu ensuite faire appel à un "technicien" pour confectionner le fétu de paille qui sera placé au sommet. Enfin la touche finale, le pneu à partir duquel sont tirés des fils de fer jusqu'à la base de la charpente, ce qui permet à la structure de tenir en place.
Ensuite une fois la charpente montée sur les murs François et Latyr ont déroulé les rouleaux de paille confectionnés par les enfants (voir l'article), il a fallu ensuite faire appel à un "technicien" pour confectionner le fétu de paille qui sera placé au sommet. Enfin la touche finale, le pneu à partir duquel sont tirés des fils de fer jusqu'à la base de la charpente, ce qui permet à la structure de tenir en place.
Ensuite une fois la charpente montée sur les murs François et Latyr ont déroulé les rouleaux de paille confectionnés par les enfants (voir l'article), il a fallu ensuite faire appel à un "technicien" pour confectionner le fétu de paille qui sera placé au sommet. Enfin la touche finale, le pneu à partir duquel sont tirés des fils de fer jusqu'à la base de la charpente, ce qui permet à la structure de tenir en place.
Ensuite une fois la charpente montée sur les murs François et Latyr ont déroulé les rouleaux de paille confectionnés par les enfants (voir l'article), il a fallu ensuite faire appel à un "technicien" pour confectionner le fétu de paille qui sera placé au sommet. Enfin la touche finale, le pneu à partir duquel sont tirés des fils de fer jusqu'à la base de la charpente, ce qui permet à la structure de tenir en place.
Ensuite une fois la charpente montée sur les murs François et Latyr ont déroulé les rouleaux de paille confectionnés par les enfants (voir l'article), il a fallu ensuite faire appel à un "technicien" pour confectionner le fétu de paille qui sera placé au sommet. Enfin la touche finale, le pneu à partir duquel sont tirés des fils de fer jusqu'à la base de la charpente, ce qui permet à la structure de tenir en place.
Ensuite une fois la charpente montée sur les murs François et Latyr ont déroulé les rouleaux de paille confectionnés par les enfants (voir l'article), il a fallu ensuite faire appel à un "technicien" pour confectionner le fétu de paille qui sera placé au sommet. Enfin la touche finale, le pneu à partir duquel sont tirés des fils de fer jusqu'à la base de la charpente, ce qui permet à la structure de tenir en place.

Ensuite une fois la charpente montée sur les murs François et Latyr ont déroulé les rouleaux de paille confectionnés par les enfants (voir l'article), il a fallu ensuite faire appel à un "technicien" pour confectionner le fétu de paille qui sera placé au sommet. Enfin la touche finale, le pneu à partir duquel sont tirés des fils de fer jusqu'à la base de la charpente, ce qui permet à la structure de tenir en place.

Rédigé par Fogola Force du changement

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article